Denis Lacambre

Maître de conférences en Histoire et Archéologie du Proche-Orient ancien à l’Université de Lille
Membre de l’Institut universitaire de France
denis.lacambre at univ-lille3.fr
00 33 (0)3 20 41 61 80
HALMA, UMR 8164 (CNRS, Univ. Lille, MCC)
Université Lille3
Pont de Bois, BP 60149
59653 Villeneuve d’Ascq Cedex
> Denis Lacambre (lien externe vers univ-lille3.academia.edu)

Champs de recherche

  • Histoire du Proche-Orient à l’époque paléo-babylonienne (XXe-XVIe s. av. J.-C.).
  • Chronologie du début du IIe millénaire av. J.-C.
  • Administration à l’époque paléo-babylonienne.
  • Édition de textes cunéiformes de la Ire moitié du IIe millénaire av. J.-C.
  • Étude de la culture matérielle du Proche-Orient ancien.

Curriculum Vitae

Cursus abrégé

  • 1997-2001 : Assistant en Assyriologie (département des Langues et Littératures orientales). Université de Liège (Belgique).
  • 27 janvier 2003 : Docteur en Philosophie et Lettres (orientation : Langues et Littératures orientales) – Université de Liège (Belgique).
  • 1er septembre 2005 : ATER à mi-temps en Histoire et Archéologie du Proche-Orient ancien à l’Université de Lille.
  • Depuis le 1er septembre 2006 : Maître de conférences en Histoire et Archéologie du Proche-Orient ancien à l’Université  de Lille.
  • Depuis le 1er octobre 2010 : Membre junior de l’Institut universitaire de France.

Missions archéologiques

  • Entre 1992 et 2011 : participation à 15 missions archéologiques en Syrie en tant qu’assistant de terrain (Tell Mohammed Diyab et Tell Amarna) puis en tant qu’assistant et épigraphiste de terrain (Chagar Bazar).

Responsabilités scientifiques et administratives

  • Depuis 2000 : épigraphiste et archéologue au sein de la mission archéologique de Chagar Bazar, dirigée conjointement par le professeur Önhan Tunca de l’Université de Liège, Belgique (ULg) et par la Direction Générale des Antiquités et des Musées de Syrie (DGAMS).
  • Depuis 2007 : épigraphiste au sein du programme interdisciplinaire consacré au trésor de Tôd (Egypte), coordonné par Philippe Quenet (MCF, Université de Strasbourg).
  • Depuis 2010 : responsable du Diplôme Universitaire de Formation en Langues (DUFL) d’Akkadien à l’Université de Lille.
  • 2010-2012 : coordinateur des achats de fonds documentaire pour le Learning Center Thématique Archéologie/Égyptologie/SHS de l’Université de Lille.
  • 2010-2014 : membre du conseil de laboratoire de l’UMR 8164 – Halma-Ipel (CNRS, Lille 3, MCC).
  • 2015 : Membre du comité de sélection (section 21), de l’université Paris I-Panthéon-Sorbonne.

Production scientifique

Bibliographie sélective

Informations et publications à télécharger : univ-lille3.academia.edu/DenisLacambre

* Ouvrages

Rédaction de nombreux chapitres dans Ö. Tunca et A. Baghdo (éd.), Chagar Bazar (Syrie) III. Les trouvailles épigraphiques et sigillographiques du chantier I (2000-2002). Publications de la Mission archéologique de l’Université de Liège en Syrie, Peeters Publishers, Louvain, Paris et Dudley (MA).

  • « Ch. 9. Les mesures de capacités », p. 167-177 et « Ch. 10. Le bureau de la bière », p. 179-207.
  • (en collaboration avec A. Millet Albà) : « Ch. 2. Textes administratifs », p. 19-122 ; « Ch. 3. Textes divers et fragments », p. 123-126 ; « Ch. 7. Le nom ancien de Chagar Bazar », p. 143-153 ; « Ch. 8. Ménologie et chronologie », p. 155-165 ; « Ch. 11. Sîn-iqīšam, dirigeant de Chagar Bazar », p. 211-220 ; « Ch. 12. L’entretien de Sîn-iqīšam : pain et bière pour un fonctionnaire de Samsî-Addu », p. 221-238 ; « Ch. 14. Chagar Bazar et Šubat-Enlil », p. 283-285 ; « Ch. 15. La collecte de la taxe-šibšum à Chagar Bazar », p. 287-293 ; « Ch. 16. Chagar Bazar et le monument-râmum », p. 295-311 ; « Ch. 17. Les relations avec Ekallātum », p. 313-314 ; « Ch. 18. Messagers et personnalités étrangères », p. 315-320.
  • (en collaboration avec A. Millet Alba et Ö. Tunca) : « Ch. 6. Les inscriptions des sceaux-cylindres », p. 139-140.
* Articles
  • (en collaboration avec F. van Koppen) : « Sippar and the Frontier between Eshnunna and Babylon. New sources for the History of Eshnunna in the Old Babylonian Period », Jaarbericht van het Vooraziatisch-Egyptisch Genootschap Ex Oriente Lux, vol. 41, 2008-2009, p. 151-177.
  • « L’administration de Chagar Bazar (Ašnakkum) à l’époque de Samsī-Addu », dans City Administration in the Ancient Near East, Proceedings of the 53e Rencontre Assyriologique Internationale (23th-28th July 2007, Moscow & St Petersburg, Russia), Babel und Bibel, vol. 5, Eisenbrauns, Winona Lake (USA), 2010, p. 97-113.
  • « Weighing Artefacts in the Ancient Near East: For a Dialogue between Epigraphy and Archaeology », dans P. Matthiae et al. (éd.), Proceedings of the 6th International Congress on the Archaeology of the Ancient Near East (ICAANE), 5 May-10 May 2008, »Sapienza« , Università di Roma, vol. 1, Harrassowitz, Wiesbaden, 2010, p. 351-367.
  • (en collaboration avec V. Danrey, S. Donnat, G. Pierrat-Bonnefois, Ph. Quenet et avec la participation de M. Casanova) : « New Lights on the Lapis Lazuli of the Tôd Treasure, Egypt », dans L. Bombardieri et al. (éd.), SOMA 2012. Identity and Connectivity. Proceedings of the 16th Symposium on Mediterranean Archaeology, Florence, Italy, 1-3 March 2012, volume I, BAR International Series 2581 (I), 2013, p. 515-525.
  • (en collaboration avec M. Casanova, V. Danrey, G. Pierrat-Bonnefois, Ph. Quenet) : « Lapis Lazuli in the Tôd Treasure: a New Investigation », dans P. Kousoulis & N. Lazaridis (éd.), Proceedings of the Xth International Congress of Egyptologists, 22-29 May 2008, Rhodes (Greece), Orientalia Lovaniensia Analecta, Louvain, Paris et Dudley (MA) : Peeters Publishers (sous presse).
  • (en collaboration avec J. Patrier) : « L’ergastule-nêpārum de Chagar Bazar (Ašnakkum) au xviiie s. av. J.‑C. », dans J. Patrier, Ph. Quenet & P. Butterlin (éd.), Mille et une empreintes. Un Alsacien en Orient. Mélanges en l’honneur du 65e anniversaire de D. Beyer, Subartu, Turnhout : Brepols  (sous presse).
  • (en collaboration avec J. Patrier) : « Seals with Granulation Caps: Appearance, Diffusion and Function in the First Half of the Second Millennium BC », dans Proceedings of the 58e Rencontre Assyriologique Internationale, Leiden, 16-20 July 2012, Eisenbrauns, Winona Lake (Ind.) (sous presse).
* Notes brèves
  • « KEL G 79 : Aššur-malik ou Ahiyaya ? », Notes assyriologiques brèves et utilitaires (= N.A.B.U.)  2009/1, p. 24, note 18.
  • « Les possessions de Māšum à Mari », N.A.B.U. 2011/4, p. 94-96, note 79.
  • « En marge de ARCHIBAB, 17 : livraisons de briques », N.A.B.U. 2014/2, p. 77-78, note 45.
  • « MVN X 72 et As. 33:385, deux sceaux de serviteurs du roi Būnu-Eštar de Kurdā ? », N.A.B.U. 2014/3, p. 100-103, note 64.
  • « En marge de HIGEOMES 2 : Hazatānum ou Hazakkānum à Chagar Bazar ? », N.A.B.U.) 2015/1, p. 18-19, note 16.

Autres activités scientifiques

* Organisation de journées d’études ou de colloques
  • 23 octobre 2013 : organisation de la Journée d’études « Autour du fonds Léon de Meyer. Recherches belges et françaises sur la Mésopotamie », Université de Lille, Maison de la Recherche, Lille ; soutenu par l’Institut universitaire de France (IUF).
    Lien : http://f.hypotheses.org/wp-content/blogs.dir/575/files/2013/10/1023_programmelacambre.pdf
  • 27 novembre 2014 (en collaboration avec Brigitte Lion, Université de Lille et Katrien De Graef, Gand) : organisation de la journée d’études Lille-Gand : « Et Dieu créa la femme… Gender and Assyriology: New Developments (GAND) », Universiteit Gent, Gand (Belgique) ; soutenu par le Service des relations internationales de l’Université de Lille (Lille3).
    Lien :
    https://ged.univ-lille3.fr/nuxeo/site/dav/EspacePublicWWW/images/recherche/2014/Novembre2014/programme-GAND.pdf
  • 8-9 septembre 2015 (en collaboration avec Werner Nahm, DIAS, Dublin) : organisation du colloque international Nouvelles perspectives sur le chronologie de la première moitié du IIe millénaire av. J.‑C. au Proche-Orient ancien et en Égypte / New Perspectives on the Chronology of the Early Second Millenium BC in the Ancient Near East and Egypt, Université de Lille, Maison de la Recherche, Lille ; soutenu par l’Institut universitaire de France (IUF), le Dublin Institute for Advanced Studies (DIAS) et l’équipe HALMA.
* Exposition
  •  7 avril – 7 mai 2015 (en collaboration avec Brigitte Lion, PR, Lille 3 ; coordination Camille De Visscher, chargée de médiation scientifique, Learning Center), commissaire de l’exposition : « Les écritures cunéiformes au Proche-Orient ancien », Bibliothèque universitaire centrale, Université de Lille (Lille3), organisé dans le cadre du Learning Center Archéologie/Égyptologie/SHS de Lille 3.
    Présentation de l’exposition : « Les écritures cunéiformes ont été utilisées dans le Proche-Orient antique pendant plus de 3000 ans. Elles ont noté plusieurs langues anciennes, telles que le sumérien, l’akkadien ou le perse, en se servant de différents systèmes d’écriture : idéogrammes, syllabaires ou alphabets. L’exposition propose de partir à la découverte de ces écritures et de leur déchiffrement à travers, notamment, la présentation de moulages d’objets archéologiques, dont celui du célèbre code de Hammurabi, le plus complet des textes de lois connus de la Mésopotamie antique. »
    Partenaires : L’université de Lille/Sciences Humaines et Sociales, le Conseil régional du Nord-Pas de Calais, le laboratoire HALMA ‒ UMR 8164 (Lille 3, CNRS, MCC), la Bibliothèque universitaire centrale de Lille 3, la Maison Archéologie & Ethnologie, René-Ginouvès (Nanterre), l’équipe HAROC (Histoire et Archéologie de l’Orient Cunéiforme) du laboratoire ArScAn-UMR 7041 (Nanterre), le CNRS et l’atelier de moulage de la Réunion des musées nationaux.
    Liens :
    https://halma.univ-lille3.fr/index.php/exposition-les-ecritures-cuneiformes-au-proche-orient-ancien/
    http://learningcenters.nordpasdecalais.fr/archeologie-egyptologie/manifestations/les-%C3%A9critures-cun%C3%A9iformes-au-proche-orient-ancien