Dominic Moreau

Maître de conférences en Antiquité tardive
Photo_D_MoreauCo-responsable de la thématique « Pouvoirs, religions et représentations »
dominic.moreau at univ-lille3.fr
00 33 (0)3 20 41 68 05
Université Lille 3
Pont de Bois, BP 60149
59653 Villeneuve d’Ascq Cedex

Dominic Moreau (lien externe vers univ-lille3.academia.edu)

Champs de recherche

  • Histoire de la papauté dans l’Antiquité et durant le Haut Moyen Âge
  • Histoire des sources du droit canonique avant la Réforme grégorienne
  • Histoire de l’Église dans les Balkans protobyzantins
  • Prosopographie chrétienne des Balkans protobyzantins
  • Organisation ecclésiastique et topographie chrétienne des Balkans protobyzantins

Curriculum Vitae

Cursus abrégé

  • 2000 / 2003 : B.A. et M.A. en Études anciennes (Université Laval, Québec)
  • 2001-2002 : Échange CRÉPUQ à l’Université Marc Bloch – Strasbourg II
  • 2004 : DEA en Sciences de l’Antiquité (Université Marc Bloch – Strasbourg II)
  • 2005 et 2006 : Boursier à l’École française de Rome
  • 2012 : Doctorat en Histoire du christianisme ancien et civilisations de l’Antiquité tardive (Université Paris-Sorbonne) [boursier du Fonds de recherche du Québec – Société et Culture, du Conseil de recherche en Sciences humaines du Canada et de la Fondation Desjardins].
  • 2011-2013 : Chercheur postdoctoral du Fonds de recherche du Québec – Société et Culture (EHESS et Université de Strasbourg).
  • 2013-2014 : Chargé d’enseignement en Histoire ancienne à l’Université François-Rabelais de Tours
  • depuis le 1er septembre 2014 : Maître de conférences en Antiquité tardive à l’Université de Lille 3 – Sciences humaines et sociales

Responsabilités actuelles

  • depuis le 1er septembre 2014 : membre permanent HALMA, UMR 8164 (CNRS, Univ. Lille, MCC)
  • année 2014-2015 : Co-responsable (avec Esther Dehoux) du Comité d’organisation de l’édition 2015 du Colloque des étudiants de master de l’UFR Sciences historiques, artistiques et politiques (SHAP) de l’Université de Lille 3
  • depuis janvier 2015 : Représentant de l’UMR 8164 auprès de l’Institut d’étude des faits religieux (IEFR)
  • depuis janvier 2015 : Représentant de l’UMR 8164 auprès de la Maison européenne des Sciences de l’Homme et de la Société (MESHS)
  • depuis février 2015 : Correspondant de l’UFR SHAP pour la Licence Humanités (Lille 3)
  • depuis février 2015 : Coordinateur scientifique (avec Laetitia Meurisse) du site Internet de l’UMR 8164
  • depuis septembre 2015 : Responsable du parcours et du jury de la troisième année de Licence d’Histoire (Lille 3)
  • depuis octobre 2015 : Co-responsable de la thématique « Pouvoirs, religions et représentations »
  • depuis janvier 2015 : Membre du Comité de rédaction des Claves publiées sous l’égide du Corpus christianorum (Brepols, Turnhout)
  • depuis avril 2015 : Membre du Comité de lecture de la revue Archimède. Archéologie et histoire ancienne (UMR 7044, Strasbourg)
  • depuis juillet 2017 : Membre du Collège de rédaction de la revue Materiale şi Cercetări Arheologice (Institutul de Arheologie « Vasile Parvan », Bucarest, Roumanie)

Production scientifique

Bibliographie sélective

Informations et publications à télécharger : https://univ-lille3.academia.edu/DominicMoreau

* Ouvrages en préparation
  • De rebus exterioribus. Recherches sur l’action temporelle des évêques romains, de Léon le Grand à Grégoire le Grand (440-604 ap. J.-C.). Sources et approches ; thèse de doctorat de l’Université Paris‑Sorbonne (Paris IV).
  • Clavis Patrum Latinorum. Addenda et corrigenda ad utrumque jus pertinentia (CPL capitula VII-XI), Turnhout, Brepols (CCCS).
* Choix d’articles (2011-2017)
  • « La partitio imperii et la géographie des Balkans : entre géopolitique et géo-ecclésiologie », dans Istituto Patristico Augustinianum, Costellazioni geo-ecclesiali da Constantino a Giustiniano : dalle chiese ‘principali’ alle chiese patriarcali. XLIII Incontro di studiosi dell’Antichità cristiana (Rome, 7-9 mai 2015), Rome, 2017 (Studia ephemeridis Augustinianum, 149), p. 255-285.
  • En collaboration avec Dan Dana, Ioto Valeriev et Brahim M’Barek, « Un théonyme et des noms thraces nouveaux dans une dédicace grecque découverte à Zaldapa (Mésie inférieure) », Zeitschrift für Papyrologie und Epigraphik, 202 (2017), p. 158-162.
  • En collaboration avec J.-Ph. Carrié, « L’agglomération romaine d’Abritus (Mésie inférieure / Mésie seconde) : sources textuelles et bilan archéologique », dans Chr. Freu, S. Janniard et A. Ripoll (éd.), Libera curiositas. Mélanges d’histoire romaine et d’Antiquité tardive offerts à Jean-Michel Carrié, Brepols, Turnhout, 2016 (Bibliothèque de l’Antiquité tardive, 31), p. 229-256.
  • « Papal Appeal Court in the VIth Century. The Example of the Roman Synod of 531 », dans R. Haensch (éd.), avec la collaboration de F. Hurlet et al., Recht haben und Recht bekommen im Imperium Romanum. Das Gerichtswesen der Römischen Kaiserzeit und seine dokumentarische Evidenz. Ausgewählte Beiträge einer Serie von drei Konferenzen an der Villa Vigoni in den Jahren 2010 bis 2012, Taubenschlag Foundation, Warsaw, 2016 (The Journal of Juristic Papyrology. Supplements, XXIV), p. 365-403.
  • « Les actes pontificaux comme sources des historiens et des chroniqueurs de l’Antiquité tardive », dans Ph. Blaudeau et P. Van Nufellen (éd.), L’historiographie tardo-antique et la transmission des savoirs. Colloque international, Berlin et Boston, Walter de Gruyter, 2015 (Millennium-Studien – Millennium Studies, 55), p. 23-53.
  • « Inventaire, origine et objets des florilèges patristiques dans les collections canoniques et dans la littérature pontificale de l’Antiquité », dans S. Morlet (éd.), Lire en extraits. Histoire de la lecture et de la production des textes de l’Antiquité au Moyen Âge, Paris, PUS, 2015 (Cultures et civilisations médiévales, 63), p. 281-306.
  • En collaboration avec J.-Ph. Carrié [= 1er auteur], « The Archaeology of the Roman Town of Abritus: The Status Quaestionis in 2012 », dans L. Vagalinski et N. Sharankov (éd.), Limes XXII. Proceedings of the 22nd International Congress of Roman Frontier Studies (Roussè, Bulgarie, septembre 2012), Sofia, NAIM, 2015 (Bulletin of the National Archaeological Institute, 42), p. 601-610.
  • « Ipsis diebus Bonifatius, zelo et dolo ductus : The Root Causes of the Double Papal Election of 22 September 530 », dans G. Dunn (dir.), The Bishop of Rome in Late Antiquity, Farnham, Ashgate, 2015, p. 177-195.
  • « Et alia manu. Les notes non autographes dans les actes pontificaux antérieurs à 604 », Sacris erudiri, 53 (2014), p. 235-262.
  • « Deux notes sur l’utilisation du terme rege(/i)st(r)um pour désigner les recueils d’actes pontificaux antiques », dans St. Gioanni et P. Cammarosano (éd.), La corrispondenza in Italia – Les correspondances en Italie, 2. Forme, stili e funzioni della scrittura epistolare nelle cancellerie italiane (secoli V-XV) – Formes, styles et fonctions de l’écriture épistolaire dans les chancelleries italiennes (Ve-XVe siècle), Trieste et Rome, CERM et EFR, 2013 (Atti, 6; CEFR, 475), p. 73-91.
  • « Et postmodum rediens cum gloria baptizavit Constantinum augustum. Examen critique de la réception et de l’utilisation de la figure de Constantin par l’Église romaine durant l’Antiquité », dans G. Bonamente, R. Lizzi Testa et N. Lenski (éd.), Costantino prima e dopo Costantino – Constantine Before and after Constantine, Bari, Edipuglia, 2012 (Munera, 35), p. 563-581.
  • « Les παραφύλακες dans les inscriptions non anatoliennes de l’Antiquité (Ier-VIe siècle ap. J.-C.). État de la question, hypothèses et pistes de recherche », Archæologia Bulgarica, XIV,3 (2010), p. 65-80 (rééd. simultanée dans A. Daviault et Ph. Heuzé [éd.], Mélanges offerts à Pierre Senay, Trois-Rivières, UQTR, 2011, p. 81-95 [CEA. Suppléments, 1]; trad. esp. par S. Perea Yébenes, augm. de remarques de C. Brélaz, de M. Cottier et de B. Takmer, Aquila legionis, 14 [2011], p. 15-36).