Sébastien Barbara

Maître de Conférences de Langue et littérature latines
sebastien.barbara at univ-lille3.fr
00 33 (0)3 20 41 69 32
Université Lille 3
UFR Langues et Cultures Antiques
Université Lille 3
Pont de Bois, BP 60149
59653 Villeneuve d’Ascq Cedex

Champs de recherche

  • Légendes gréco-latines et cultes héroïques : Italie et notamment zone adriatique.
  • Zoologie et zoonymie antiques et plus particulièrement herpétologie et iologie.
  • Littératures paradoxographiques, sciences et mirabilia.
  • Numismatique : thèmes héroïques et animaliers (provinciales romaines notamment).

Curriculum Vitae

Cursus abrégé

  • 1996 : Agrégation de Lettres Classiques.
  • 1997-2006 : Professeur agrégé de Lettres Classiques dans le secondaire.
  • 2002 : Doctorat d’Études Latines – Paris IV – Sorbonne.
  • depuis 2006 : Maître de Conférences de Langue et littérature latines à l’université Lille 3.

Responsabilités scientifiques et administratives

  • Responsable du réseau européen Le phénomène littéraire aux premiers siècles de notre ère. (site du réseau géré par l’Université de Trieste).
  • Responsable pour Lille 3 du séminaire interacadémique Imaginaires mythologiques des sociétés anciennes (Lille 3 – Louvain-la-Neuve).
  • Membre du Jury de l’Agrégation Interne de Lettres Classiques (2008-2011).

Production scientifique

Bibliographie sélective

* Ouvrages
  • Diomède, héros et dieu de l’Hespérie. Mythe, cultes, réception (thèse révisée en préparation).
* Editions d’Ouvrages
  • S. Barbara & J. Trinquier (éds), Ophiaca. Diffusion et réception des savoirs antiques sur les Ophidiens, Paris, 2012 = Anthropozoologica, 47/1, 2012 (sur BioOne).
  • A. Meurant, S. Barbara & M. Mazoyer (éds), Figures royales des mondes anciens, Collection Kubaba, Paris, 2013.
  • S. Barbara (éd.), Imaginaires mythologiques des sociétés anciennes. Couples mythiques : origines, transgressions et falsifications = « Ateliers », 45, Villeneuve d’Ascq, 2013.
* Articles
  •  « Le basilic de Nicandre, Thériaques, 396-410 : caractéristiques et essai d’identification », dans C. Cusset (éd.), Musa docta. Recherches sur la poésie scientifique dans l’Antiquité, Centre Jean Palerne – Mémoires XXX, Saint-Étienne, 2006, p. 119-154 (sur Google livres).
  • « Le “Diomède” de l’Énéide ou le bon roi selon Virgile », REA 108, 2, 2006, p. 517-556.
  • « Exégèse d’un zoonyme oublié : le basilic kinadès », RPh 79, 1, 2005, p. 17-34 (sur Cairn).
  • « Zoologie et paradoxographie en marge du bellum Actiacum », dans C. Février (éd.), L’animal et le savoir, de l’Antiquité à la Renaissance (= Schedae 10/2), Caen, 2009, p. 1-20.
  • « Castoréum et basilic : deux substances animales de la pharmacopée ancienne », dans I. Boehm et P. Luccioni (éds), Le médecin initié par l’animal. Animaux et médecine dans l’Antiquité grecque et romaine, Collection de la MOM, 39, Lyon, 2008, p. 121-148.
  • « À propos du latin remeligo », RPh 80, 2, 2006, p. 239-257 (sur Cairn).
  • « Science, mythe et poésie dans le “Catalogue des serpents” de Lucain (Phars., IX, 700-733) », dans J.-P. Aygon et R. Courtray (éds), Mythes et savoirs dans les textes grecs et latins (= Pallas 78), Toulouse, 2008, p. 257-277 (sur Google livres).
  • « Les chiens de l’Epyllium Diomedis (v. 8-19). Quelques remarques sur la littérature cynégétique à l’époque hellénistique », dans C. Vendries et J. Trinquier (éds), Chasses gréco-romaines. Pratiques et représentations de l’époque hellénistique à l’Antiquité tardive, Colloque de Rennes, 20-21 septembre 2007, Rennes, 2009, p. 163-176.
  • « À propos d’un “Pergamos” contremarqué (RPC II, 924) », BSFN 64, 3, 2009, p. 54-58.
  • « Le culte de Diomède dans les insulae Diomedeae (Adriatique) : tradition et découvertes archéologiques », Bulletin de la Société Ernest-Renan, n.s. 45-47, 2002-2008, p. 81-98.
  • « Les bronzes contremarqués de la grande-prêtresse Bassa à Eumeneia (RPC I, 3151). L’apport des exemplaires privés », BSFN 65, 8, 2010, p. 242-248.
  • « L’attitude à l’égard des thaumata anthropologiques à Rome (Ier s. av. – Ier ap. J.-C) : encore sur les Pygmées de Philodème », EOS 96, 2, 2009, p. 279-302.
  • « Le Commentaire à l’Énéide de Servius et les Adnotationes super Lucanum : regards croisés », dans M. Bouquet, B. Méniel & G. Ramires (éds), Servius et sa réception de l’Antiquité à la Renaissance, PUR, Rennes, 2011, p. 277-308.
  • « Un revers inédit pour Maxime à Syedra (Cilicie) », Schweizer Münzblätter, 245, 2012, p. 11-15.
  • « Armées en marche et découvertes herpétologiques dans l’Antiquité », dans S. Barbara & J. Trinquier (éds), Ophiaca. Diffusion et réception des savoirs antiques sur les Ophidiens, Paris, 2012 (= Anthropozoologica, 47/1), p. 15-50 (sur BioOne).
  • « Parole prophétique et simplicité didactique dans l’ode « Pastor cum traheret… » d’Horace (Carm., I, 15) », dans A. N. Pena (éd.), Apprentissage et révélation dans les textes grecs et latins, Centro de Estudos Clássicos – FLUL, Lisbonne, 2012, p. 97-115.
  • « Encore sur le “mythe de royauté” des Scythes d’après le logos Skythikos d’Hérodote, IV, 5-7 », dans A. Meurant, S. Barbara & M. Mazoyer (éds), Figures royales des mondes anciens, Collection Kubaba, Paris, 2013, p. 31-57.
  • « Néron et Agrippine sur des émissions conjointes d’Eumeneia (Phrygie) : essai d’interprétation », dans M. Mazoyer – S. H. Aufrère (éds), De Hattuša à Memphis. Jacques Freu in honorem [= Mélanges Freu], Collection Kubaba, Paris, 2013, p. 215-235.
  • « Ôgugios muthos. L’héritage de la dipsade dans les textes anciens », dans S. Barbara (éd.), Imaginaires mythologiques des sociétés anciennes. Couples mythiques : origines, transgressions et falsifications (= « Ateliers », 45), Villeneuve d’Ascq, 2013, p. 25-42.
  • « “Memorial” Strategies of Court Physicians in the Imperial Period », dans B. Maire (ed.), ‘Greek’ and ‘Roman’ in Latin Medical Texts. Studies in Cultural Change and Exchange in Ancient Medicine, Brill, Leyde – Boston, 2014 (= Studies in Ancient Medicine, 42), p. 25-42.
  • « Forme et genèse d’une péripétie romanesque : le rêve d’Alexandre (Curt., IX, 8, 22-27) », dans M. Simon – J. Trinquier (dir.), L’histoire d’Alexandre selon Quinte-Curce, Armand Colin/Recherches, Paris, 2014, p. 61-90.
  • « La légende de Diomède dans la Cronica istoriale di Tremiti : connaissance des textes anciens et construction identitaire », dans G. Jay-Robert – C. Jubier-Galinier (éds), Héros voyageurs et constructions identitaires, Perpignan, Presses Universitaires de Perpignan, 2014, p. 291-306.
  • « Le dentifrice d’Apulée (Ludicra, fr. 2), déviance coupable ou banalité frivole ? », dans P.-A. Deproost (éd.), Extravagances. Écarts et normes dans les textes grecs et latins. Actes du Colloque de Louvain-la-Neuve (16-17 mai 2013), Paris, 2014, p. 133-170.
  • « La violence lycophronienne au miroir des arts figurés de l’Italie ancienne », Aitia [En ligne], 4 | 2014, mis en ligne le 17 décembre 2014, consulté le 20 janvier 2015. URL : http://aitia.revues.org/986 ; DOI : 10.4000/aitia.986.
* A paraître
  • « À propos des barrières végétales des Nerviens et de la représentation des confins sauvages dans quelques récits de conquête », dans M.-C. Charpentier et I. Boehm (éds), Marges, limites, frontières du sauvage dans l’Antiquité, Colloque de Besançon, 25-26 octobre 2007.
  • « Figures du serpent nauséabond », dans B. Nicolas (éd.), La ruse d’Idothée. Bonnes et mauvaises odeurs dans les mondes grec et romain. Imaginaire, pratiques, savoirs, Colloque de Nantes, 16-17 juin 2008.
  • « Auium aemuli. La prise du rocher Aornos et l’écriture de la conquête », RBPh
  • « Τιτήνων ἀφ’ αἵματος. L’origine mythique des venimeux chez Nicandre (Ther., 8-12) », Colloque international Mémoire, déconstruction, recréation dans les arts visuels et la poésie de l’époque hellénistique au premier siècle de notre ère, 10-12 mai 2012, Paris, INHA, dir. E. Prioux, P. Linant de Bellefonds, A. Rouveret (à paraître aux PUR).
  •  « An Anepigraphic Bronze Close to the Pergamene Issue with Types Athena/Coiled Snake », First International Congress of Anatolian Monetary History and Numismatics, 25-28 February 2013, Antalya, Turkey (à paraître dans Adalya).